Retour aux articles

Les bons jus de Catherine Nivez

14 février 2017
Retour aux articles

Photographie : Aurélien Bergot

« Dans ma vie, il y a un avant et un après jus ». Catherine Nivez revient de loin. Journaliste indépendante basée à Genève, Catherine a subi des symptômes allergiques multiples et s’est soignée pendant des années par médicaments (anti-histaminiques), lorsqu’elle découvre en 2014 les cures de jus. Sa première cure élimine la quasi-totalité de ses symptômes allergiques. Elle décide alors de ne plus arrêter et surtout de comprendre : « comment des jus ont-ils pu me soigner mieux que les médicaments ? ». C’est sur son blog qu’elle livre ses réflexions et ses recettes autour de ce qu’elle appelle « l’alimentation qui soigne ». Nous rencontrons cette journaliste passionnée, dans la boutique Takinoa de la Fnac de Rive.

Vous buvez des jus tous les jours ?

Oui, a quelques exceptions près, j’en bois tous les jours. Et je continue à suivre 2 cures de jus par an : 5 jours où je ne bois que des jus au printemps et à l’automne. J’essaye de coupler ces cures avec des randonnées et des activités physiques.

Selon vous, tous les jus se valent ou certains sont-ils meilleurs que d’autres ?

Je distingue 3 types de jus :

  1. Le jus que l’on fait soit même avec 100% de fruits et légumes frais et locaux, comme les jus que l’on trouve chez Takinoa. Ce sont les meilleurs.
  2. Le second type de jus est celui que l’on trouve dans les supermarchés. En boite et pasteurisés, ils contiennent des additifs et du sucre. Je conseille d’en boire très modérément.
  3. La 3ème catégorie de jus sont les nouveautés très tendances que l’on voit arriver ces derniers mois dans certaines épiceries ou restaurants branchés comme les « nouvelles » citronnades, les eaux de concombre ou autres ginger extraordinaires. Ils contiennent énormément de sucres ajoutés. C’est un piège à calories !

Quels sont les bienfaits des jus selon vous ?

Je vois là aussi, 3 types de bienfaits.

  1. S’ils sont consommés en abondance, et surtout à base de légumes verts, les jus sont vraiment anti-inflammatoires. Je l’ai vérifié sur moi. Quand j’avais mes symptômes allergiques, mon terrain cellulaire était en réalité inflammé en permanence, les jus ont calmé cette inflammation et m’ont permis de remettre mon système immunitaire en bon état de marche.
  2. L’alimentation actuelle, principalement transformée est trop riche en calories et carencée en bons nutriments (enzymes, vitamines, minéraux). Quel paradoxe ! Nous sommes suralimentés mais en sous-nutrition… En buvant des jus tous les jours, on lutte contre ce déséquilibre et on donne à son corps des nutriments vivants dont il manque souvent.
  3. Les jus ont des vertus anti-âge, non pas au sens « anti-rides », mais au sens cellulaire et anti-oxydant. Avec le temps, nos cellules vieillissent et sont endommagées par l’oxydation. C’est un processus normal. A l’EPFL, une unité de recherche vient de prouver que la grenade constitue un véritable élixir de jouvence avec un effet antioxydant puissant. Là encore, je l’ai vérifié sur mon propre corps, depuis que je bois régulièrement des jus, je dors mieux, je digère mieux, mes ongles et mes cheveux sont plus solides, tout mon corps me dit « merci » !

Pouvez-vous nous donner vos recettes préférées ?

Chez Takinoa, mon jus préféré est « l’extra kale » composé de fenouil, kale, épinard, citron, gingembre et pomme : un délice !

Le smoothie extraordinaire !
Dans un blender, vous mettez d’abord la base : 1 banane, 1 pomme. Ajoutez une grande poignée de feuilles d’épinards (bio si possible), 50 cl d’eau de coco puis les épices : de la vanille (en gousse ou en poudre –bio), un peu de gingembre et le jus d’un demi-citron. Pour un jus plus gourmand, vous pouvez ajouter un sucrant comme une datte. Mixez le tout et buvez ! Vous m’en direz des nouvelles….

Le Green Lady à base de chou kale :
C’est le jus qui a fait le plus d’audience sur mon site en 2016. Le chou kale est un super aliment minceur (36 calories seulement au 100 grammes), bourré d’antioxydants, il protège notre système digestif, renforce notre système immunitaire mais il a un défaut : consommé pur, il est littéralement imbuvable, trop fort en goût. Il faut l’adoucir avec d’autres aliments plus doux. Voici ma recette de préférence à l’extracteur : 300 grammes de chou kale, 1 grenade fraîche, 2 pommes bio et 2 petites oranges.

La citronnade maison :
Au blender mélangez de l’eau, du gingembre, du citron et sucrer éventuellement avec du sirop d’agave.

Quelles sont les idées reçues autour des jus ?

Elles sont malheureusement nombreuses !

J’entends toujours dire qu’il faut éviter de faire des jus avec une centrifugeuse parce qu’elle chauffe les aliments et leur fait perdre leurs vitamines. C’est faux, l’utilisation de la centrifugeuse est adaptée pour certains types d’aliments et préserve même mieux certaines vitamines. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez mon article sur les tests scientifiques réalisés par la RTS en 2016.

http://www.lebonjus.com/centrifugeuse-ou-extracteur-pour-faire-un-bon-jus/

Les cures de jus guérissent tout, même le cancer, c’est une autre idée délirante !
Cette idée reçue vient du fait que les cellules cancéreuses se nourrissent de sucre et quand on arrête le sucre en buvant par exemple beaucoup de jus de légumes, on « affame » les cellules cancéreuses qui dépérissent. Je parle de ce sujet largement abordé par exemple dans le livre « L’enquête Campbell » (The China Study en anglais) consultable ici : http://www.lebonjus.com/lenquete-campbell-les-aliments-qui-tuent-et-ceux-qui-peuvent-vous-sauver-la-vie/

Pour terminer, quels sont vos « tips », vos trucs pour réaliser de Bons Jus ?

  • N’incorporez jamais les feuilles du céleri dans un jus, mauvais goût garanti !
  • Ayez la main légère sur les épices, notamment le gingembre.
  • Vos jus se conservent facilement 24 heures au frigo dans des bouteilles en verre, fermées hermétiquement.
  • Gardez la couleur de vos jus plus longtemps en y ajoutant du citron ou du gingembre.
  • Variez les plaisirs et faites des jus faciles sans trop d’ingrédients de temps en temps : on doit lutter contre cette tendance de vouloir trop en faire tout le temps !
  • Servez vos préparations sans la pulpe pour limiter l’apport en fibres.

Plus d'actus Takinoa

Soyez le premier ou la première à commenter cet article.

Laissez un commentaire

17e852756aaa9c3ae569a8b01a58cfe4%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%