Retour aux articles

Quelles protéines pour une alimentation équilibrée durable? De l’or en poudre prochainement dans les mets Takinoa!

26 juin 2017
Retour aux articles

En 2050, 9,6 milliards d’êtres humains peupleront notre planète. Le défi est de taille : comment nourrir ces milliards d’êtres humains en protéines tout en préservant notre environnement ? La réponse pourrait venir des protéines végétales que les chercheurs voient comme une solution d’avenir. En Suisse romande, la start-up Alver a développé une protéine innovante : la « golden chlorella », une poudre d’algue que Takinoa prévoit d’utiliser pour la création de certaines nouvelles recettes.

2016 a été l’année internationale des légumineuses pour les Nations Unies en raison de leur apport en protéines végétales, 2017 sera peut-être l’année de la « golden chlorella™ » ! Si vous êtes concerné(e) par la nutrition, que vous soyez végétarien ou végan(e) ou simplement désireux de réduire votre consommation en protéines animales, les algues sont une solution efficace et une vraie alternative.

La golden chlorella™, un nom mystérieux pour de nombreux bienfaits

La golden chlorella™ a été lancée fin 2016 par la start-up suisse Alver, fondée par deux femmes : Mine Uran, spécialiste internationale des protéines et Majbritt Byskov-Bridges, économiste reconnue dans le domaine de la stratégie financière. Toutes deux ont cherché à produire un superaliment et une protéine générant un minimum de gaz à effet de serre et un bilan carbone faible. Elles ont sélectionné la chlorella : micro-algue d’eau douce. Cette algue de la taille d’une bactérie, est particulièrement riche en vitamines, en oligo-éléments et bien sûr en protéines : elle en contient 63% contre 25% de protéines seulement en moyenne dans le bœuf. « La golden chlorella™ est non seulement une source de protéines remarquable mais elle a aussi besoin de 40 fois moins de surfaces cultivables que les autres plantes riches en protéines comme le soja. Et 400 fois moins que la production moyenne des viandes » précise Majbritt.

Jusqu’ici, l’avantage environnemental et nutritionnel des algues n’avait pas suffi à les imposer dans notre assiette occidentale. A l’exception du Japon ou les algues ont le statut « d’aliment d’intérêt national », les algues ont été largement ignorées dans l’alimentation en raison de leur goût et de leur odeur très forts. Avec la golden chlorella™, Alver lance un superaliment innovant à la couleur dorée, sans goût ni odeur d’algue. Une algue dorée? Oui ! Car la souche et la molécule de cette micro algue sont naturellement plus jaunes que la spiruline. Cette algue s’intègrera discrètement dans les préparations de Takinoa. Eric Lebel, fondateur, a été agréablement surpris lors des premiers tests réalisés dans l’atelier de Gland: « La golden chlorella™ rend certaines préparations plus crémeuses et contribue à faire ressortir le goût des autres aliments. Nous travaillons pour l’intégrer bientôt dans certaines recettes ciblées comme les soupes et des jus. Les bienfaits nutritionnels des mets sont ainsi augmentés alors que les saveurs restent identiques. »

Réjouissez-vous de retrouver la golden chlorella™ dans une sélection de mets Takinoa

Pour Mine Uran, « Takinoa est le partenaire de création idéal. Nous répondons aux besoins des mêmes groupes de consommateurs. Le savoir-faire de Takinoa nous permet de créer ensemble des produits sains et goûteux. Nous avons le même objectif ! »

Ainsi, une barre protéinée est actuellement en développement avec Takinoa. Saviez-vous que pour qu’une barre puisse se nommer « protéinée », 12% de ses calories au minimum (et non pas de son poids !) doivent provenir des protéines uniquement ? (selon la législation européenne et suisse). Cette règle sera respectée dans la recette des nouvelles barres protéinées Takinoa bientôt disponibles dans vos boutiques !

Plus d'actus Takinoa

Soyez le premier ou la première à commenter cet article.

Laissez un commentaire

976bb59e4c6d65ad0e963a781461e038hhhhhhhhhhhhhhh