Retour aux articles

Reconnectez-vous à vos sensations avec le duo sport-hypnose

14 mars 2018
Retour aux articles

A l’approche du printemps, les magazines ne manquent pas de nous rappeler que la saison des régimes en tous genres est lancée… Takinoa prend le parti d’une alimentation équilibrée tout au long de l’année. Avec des petits plaisirs parfois aussi ! Se sentir bien dans son corps avec un poids d’équilibre naturel sans suivre de régime et qui favorise une bonne santé, telle est notre philosophie. Cependant, il n’est pas toujours aisé de reconnaître la sensation de faim. Le grignotage est souvent lié à des émotions comme le stress et non pas à une véritable faim.  Alexandra Jean-Richard, coach en sport & hypnose Ericksonienne qui irradie avec son dynamisme et son énergie positive contagieuse a répondu à nos questions en sirotant son jus préféré… le Pink Lady !

 

Alexandra, peux-tu nous parler du chemin qui t’a amenée à créer un cours spécifique combinant sport et hypnose (DynamicFlow by AlexMove)?

Après avoir travaillé plus de 20 ans dans le domaine bancaire, j’ai vécu un gros choc émotionnel lorsque j’ai été licenciée. J’ai décidé de me prendre en main en m’orientant vers l’hypnose car le sport n’était plus suffisant pour passer le cap. Cette formation intense en hypnose m’a fait tellement de bien que je me suis dit « je pourrais moi aussi aider les autres avec cette méthode ». Je donnais déjà des cours de fitness depuis 10 ans en parallèle de mon activité professionnelle et j’ai toujours aimé la conduite de groupes. Après avoir obtenu mon Diplôme de fitness et wellness à l’Université de Lausanne, j’ai suivi un cursus condensé de praticien en hypnose Ericksonienne, puis de Maître Praticien auprès de Graines d’Eveil à Morges. Il y a une année et demie, je lançais ma société de coaching « AlexMove » qui propose des cours en petits groupes entre Sion et Lausanne, avec un concept unique en Suisse qui consiste à combiner le sport et l’hypnose. Je me déplace aussi à domicile pour des sessions individuelles de sport ou d’hypnose. C’est d’ailleurs cette pratique qui m’a donné envie de personnaliser encore plus mes cours pour être la plus pointue sur le marché. Par ailleurs,  je viens de commencer une formation en nutrition auprès d’un centre de renommée en Suisse.

 

Quel rôle joue l’alimentation dans ta vie ?

C’est une préoccupation quotidienne, mais je me laisse vivre aussi car je suis une épicurienne ! Le week-end je me fais plaisir, mais en semaine je veille à mon alimentation avec une certaine routine. Je mange de tout ! Pour le petit-déjeuner je mélange des graines à du yaourt et bois du café avec du lait d’amandes. A midi, toujours un repas complet avec des légumes, des protéines et des féculents. Il m’arrive régulièrement de venir chez Takinoa Grand Pont à midi car c’est juste à côté de la salle de sport du Lausanne Palace où je donne des cours. Le soir, c’est souvent soupe de légumes. J’évite les féculents. Si j’ai un coup de barre pendant la journée, c’est une banane, des noix ou des amandes. Le corps est assez bien fait, c’est lui qui dirige et qui me dit ce dont j’ai besoin et quand.

Côté boisson, je me prépare des jus de fruits frais, principalement à base d’orange. Attention au sucre contenu dans certains fruits utilisés pour des jus car il fait monter le taux de glycémie. L’eau est ma meilleure alliée ! Quand je donne des cours, j’y ajoute parfois un peu de sirop.

 

Comment as-tu découvert Takinoa ?

C’est une connaissance qui m’a parlé de Takinoa et suggéré de prendre contact avec la société. Je suis d’abord allée voir par moi-même le Takinoa du Grand Pont à Lausanne en novembre 2017 et j’ai adoré. Le concept de manger équilibré et sainement, avec des saveurs originales me convient bien. J’ai aimé la variété d’ingrédients qui composent les plats, le fait que ce soit sans additifs. Le personnel aussi était très sympa.  La salade sucrée-salée est délicieuse, comme le bocal Parmentier que j’ai goûté récemment. Je prends souvent la compote avec crumble et l’incontournable jus Pink Lady qui me booste ! J’aime tout essayer 🙂

 

Le cours DynamicFlow by AlexMove® que tu as créé est unique, peux-tu nous expliquer en quoi ?

Ce cours n’a rien à voir avec le dépassement de soi ou la performance. Bien qu’il débute avec des exercices cardio, d’équilibre et de renforcement musculaire, 15 minutes sont ensuite dédiées au lâcher prise. Les fils rouges du cours sont la liberté du mouvement, la sérénité et la fluidité. Dès les premières minutes, les exercices sont ciblés pour amener les participants (6-7 personnes maximum) vers un état d’hypnose qui arrivera en phase finale. C’est ce qui rend ce cours unique en Suisse. Cette approche n’est pas uniquement basée sur la silhouette, mais se concentre surtout sur l’engagement mental grâce à la méthode Ericksonnienne qui permet d’entrer dans un état de conscience modifiée. Chaque cours est modulable et complètement adapté à chaque personne, selon ses besoins et ses capacités. On peut travailler sur les troubles du sommeil, du comportement alimentaire, le deuil, etc. Mon cours dont le concept est déposé a été validé par des psychiatres et des psychologues de la région lausannoise. Des médecins suivent aussi mes cours. Mes clients me disent sentir une différence dans leur ressenti, par exemple « je dors mieux ou je gère bien mieux mon alimentation » après environ 6 cours.

 

Parfois la tentation de manger n’a rien à voir avec la faim. On peut alors parler de « pulsions alimentaires ». Comment ton cours peut-il aider une personne à changer certaines habitudes ?

L’hypnose permet de modifier le schéma de la pulsion. Au moment où l’on ressent une pulsion, on la modifie grâce à une autre image ou une représentation mentale afin de la transformer en quelque chose qui n’est pas lié à l’alimentaire mais qui reste dans un univers de plaisir pour la personne. Le résultat dépend aussi de la réelle conviction de la personne de vouloir changer les choses, ou modifier certaines habitudes. Je discute toujours individuellement avec chaque participant, hors groupe, pour comprendre ses attentes et ses besoins.

 

Quels sont tes trucs pour savoir si tu as faim ou pas ?

Se poser les questions suivantes :

  1. Est-ce-que c’est vraiment nécessaire maintenant pour toi ? Est-ce une satisfaction momentanée ?
  2. Est-ce-que cela va t’apporter quelque chose de bénéfique sur le long terme ?
  3. Est-ce-que les efforts que tu fais valent la peine d’être détruits pour des « pulsions » ?

 

Site web: https://alexmove.ch/

Plus d'actus Takinoa

Soyez le premier ou la première à commenter cet article.

Laissez un commentaire

7bce6eafdb788256be67f6e58847e9bfLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL